Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu du conseil d'école des Verts Prés du 19 octobre 2007.

Sous forme fichier :

CR_VP_19_octobre_07

En ligne ci-dessous.


Etaient présents :

De la municipalité : Mmes GLUSZEK, Mr DELGOVE, Mr RAYMOND

De l’école : Mmes ANGEREAU, BOYET, CHAMBREUIL, DAVID, JOUBERT, LEDUN, MAIRE, MERLANT, PINEAU, RODRIGUES, TESKRAT, THIRE,

De A.L.P.E.A. : Mmes FAURE, LEOPOLE, LOUSSERT

De la P.E.E.P. : Mmes DELACHAUME, FERGUENE, HEUGUE, ROUH.

Des P.E.I. : Mmes DEBEUF, GADRE, LEMOINE, THOMAS.

Etait excusée : Mme AUVRAY (PEI)

1° Effectifs

Cette année, nous accueillons 249 élèves répartis comme suit :

CP a

Mme TESKRAT

22

CP b

Mme BARONNET et CHAMBREUIL

23

CE1 a

Mme LEDUN

28

CE1 b

Mme MERLANT

28

CE2 a

Mmes MAIRE et RODRIGUES

24

CE2 b

Mmes BOYET et THIRÉ

24

CM1 a

Mme DAVID

27

CM1 b

Mme PINEAU

28

CM2 a

Mme AUGEREAU

23

CM2 b

Mme JOUBERT

22

2° Travaux

Tous les petits travaux demandés pendant les vacances ont été effectués. Le mobilier neuf commandé pour la classe des CE2a a été installé.

C’est la deuxième classe de CP qui devrait avoir du mobilier neuf à la rentrée prochaine car nous le demanderons en investissement.

La hauteur des porte-manteaux semble poser des problèmes à certains enfants des classes C.P. Ces installations sont munies d’un double crochet qui permet aux enfants de suspendre leurs vêtements. S’ils n’y parviennent pas, un camarade ou l’enseignante les y aide. On ne peut modifier cette hauteur car la configuration de l’école pourrait changer et les classes concernées pourraient accueillir des plus grands. La hauteur ne serait alors plus adaptée. Ils sont actuellement à une hauteur de 1.25 m. Les plus petits des enfants arrivent à atteindre ces porte-manteaux sur la pointe des pieds en début d’année mais cela évoluera en cours d’année.

3° Règlement de l’école

L’équipe enseignante souhaite ajouter un paragraphe à l’article 4 A concernant les retards.

Arriver à l’heure est une marque de respect. Le retard des enfants entraîne une gêne et perturbe les classes. A 8h30, les portes étant fermées à clefs, des parents font passer leur enfant par-dessus. La directrice a le droit de refuser un enfant en retard.

Vote : A l’unanimité, le conseil d’école adopte le rajout à l’article 4 A.

4° L’enseignement des langues vivantes

Toutes les classes de cycle 3 bénéficient soit de cours d’anglais par échange de service, soit de cours d’allemand dispensés par M. Lenoir, professeur d’allemand au collège Louise Weiss. Il se déplace pour 9 élèves : 3 CE2, 2 CM1 et 4 CM2.  Les textes officiels insistent sur la continuité de l’enseignement des LVE. Monsieur Lenoir a déjà évoqué ce problème et a proposé de venir sensibiliser les élèves de CE1 durant le mois de juin 2008 car un groupe d’élèves doit en avoir un minimum de huit pour pouvoir être créé. Il a été proposé d’organiser une réunion pour les parents d’enfants de CE1 afin de les sensibiliser à l’enseignement de la langue allemande.

*

5° Bilan de la coopérative scolaire

Bilan de la fête des écoles :

Recettes : chèques : 1 591.00 € et  Espèces : 4 174.94 €

Total : 5 762.94

Factures : 1378.44 €

Boissons : 166.18 ;  lots des stands : 505.21 ; billets tombola : 281.06 ; tee-shirt : 209.35 ; ballons et hélium : 154.62 + 24.00 ; maquillages : 38.02

Bénéfices : 4384.50 €

Nombre d'élèves des écoles de Nozay : 745

Gain par élève : 5.88 €

écoles

effectifs

gains

Les Clozeaux

140

823.20

Le Noyer

125

735.00

Le Petit Gobert

230

1352.40

Les Verts Prés

250

1470.00

totaux

745

4 380.60

Coopérative scolaire :

Au 3 septembre 2007, le compte était créditeur de 2 096.75 €.

Les comptes sont à la disposition des parents pour vérification.

6° Les différents projets pédagogiques de l’année

Mardi 20 novembre :

  • Les deux classes de CP iront la journée à la Cité des Sciences de La Villette visiter la cité des enfants.

  • Les deux classes de CE2 iront au musée d’art moderne de la ville de Paris pour des visites – ateliers d’arts plastiques.

  • Les deux classes de CE1 assisteront à la vidéo projection interactive proposée par la société  " La Cicadelle" sur le thème l’eau, l’air et le vent.

Jeudi 22 novembre, les deux classes de CM1 iront au musée d’archéologie nationale de Saint Germain en Laye.

Jeudi 29 novembre, les CP, les CE2, les CM1 et les CM2 assisteront à leur tour à une vidéo-projection interactive proposée par la société "La Cicadelle" sur les thèmes de vivre autrefois et aujourd’hui, le vivant  et la terre et ses climats.

Vendredi 14 décembre Les deux CE2 bénéficieront d’ateliers autour de la préhistoire. Comme l’an dernier, l’association « la dame de Brassempouy » viendra dans l’école pour présenter les activités des archéologues et celles des hommes préhistoriques. Et les deux CM2 iront visiter le château de Dourdan et participer à des ateliers d’arts plastiques.

Jeudi 20 décembre sera la date de notre spectacle de fin d’année par la compagnie en roue libre. Son titre est " Dis-moi, itinéraire d’un enfant conté ".

Toutes ces sorties et spectacles sont intégralement payés par la caisse des écoles qui a accepté le report de crédits non utilisés. L’ensemble des enseignantes remercie la municipalité de permettre ces découvertes.

Les classes de CE1 vont à la piscine tous les jeudis après-midi depuis le 20 septembre et ce jusqu’aux vacances de février. Le problème de car survenu jeudi 11 octobre dernier (manque de places par erreur de la société de transport) sera compensé financièrement par la municipalité qui accordera un crédit supplémentaire équivalent au coût du car. Ce crédit sera utilisé pour les CE1.

Les classes de CP prendront le relais au mois de mars au retour des vacances d’hiver et ce jusqu’à la fin de l’année.

Un projet de classe transplantée est en cours de réalisation par les enseignantes de CE1 également. Plus de détails seront donnés au cours du second conseil d’école.

7° Questions diverses

a) Des parents demandent que les réunions d’informations de rentrée de l’école des Verts Prés et des Clozeaux n’aient pas lieu le même jour l’an prochain.

Réponse de la directrice : ces réunions sont placées un samedi de classe pour permettre à la plus grande majorité des parents d’y assister. En ce qui concerne l’école des Verts Prés, les réunions cycle 2 et cycle 3 ont été faîtes successivement. La date choisie au mois de septembre a été commune a beaucoup d’écoles. Nous nous concertons mais parfois il est difficile de faire autrement.

Si l’année scolaire prochaine les samedis matins sont vaqués, les réunions auront lieu le soir, ce qui permettra un plus large choix dans les dates.

b) Surveillance de la cour: c’est au directeur qu’il incombe de veiller à la bonne organisation générale des services de surveillance qui sont assurés par roulement par les enseignantes. Même si tous les enseignants d’une école étaient de service, les accidents ne pourraient tous être évités, de même que les conflits entre enfants.
Quand un problème survient, les enfants concernés sont entendus et ceux qui doivent être réprimandés et/ou sanctionnés le sont.
Quand un enfant se blesse, il est soigné et les parents et/ou les services d’urgence sont appelés selon la nature de la blessure.

c)La possibilité pour les enfants de boire pendant la classe : les enfants ont l’autorisation d’apporter une petite bouteille d’eau en classe.

d) Les évaluations de CE1 et CM2 : les résultats des évaluations dans les classes de CE1 et CM2 n’ont pas encore été transmis aux parents car ces évaluations sont réalisées afin de renseigner l’enseignante sur les difficultés éventuelles des élèves. Le cas échéant les familles sont invitées à la rencontrer.

e) Question de la PEEP : Récréations raccourcies pour certains élèves : certains élèves sont plus lents, ont besoin de plus de temps pour finir l’écriture d’une leçon, d’une évaluation et les enseignantes leur permettent de finir leur travail sur une partie de la récréation. Certains de ces enfants le prennent comme une punition, malgré les explications de leur maitresse.

Cette question a suscité une vive réaction de la part de l’équipe enseignante qui est depuis un certain temps sujette à des critiques incessantes : plus aucun enfant ne sera autorisé à finir son travail hors temps de classe. Cette décision a provoqué une incompréhension au sein de la PEEP qui ne souhaitait en aucun cas remettre en cause la pédagogie encore moins porter une accusation.

Suite à un entretien avec Mme Rodrigues, les différents points de vue ont été exposés, chacun a pu s’exprimer librement et il s’avère que ce n’était qu’un malentendu dû au contexte actuel.

f) Les photos de l’école : les enseignantes et les parents ont apprécié la qualité des photos.

g) La P.E.E.P. propose le grand prix des jeunes lecteurs au mois de janvier 2008 : il s’agit pour les enfants de CM 1 et CM2 de choisir un livre qu’ils ont particulièrement apprécié ou pas et d’en expliquer les raisons. La participation est facultative et ne demande pas de lecture supplémentaire. Chaque participant recevra une récompense.

h) Les P.E.I. reconduisent l’opération "Un enfant – un jouet "qui aura lieu la dernière semaine de décembre.

i) Rôle des parents à l’école : Suite à de nombreuses remarques faites aux enseignantes, directement ou par l’intermédiaire des enfants, nous tenons à rappeler que nous sommes 13 professeurs des écoles formés en IUFM. La formation y est sérieuse, appropriée et fait référence aux textes de lois en vigueur. Nous sommes assujetties à un contrôle régulier d’une Inspectrice de l’Education Nationale, seule habilitée à porter un jugement sur la qualité de notre travail.

L’objectif de l’équipe enseignante est la réussite de tous nos élèves. L’objectif des familles est la réussite de leur enfant. Notre objectif principal est donc commun. Il ne pourra être atteint que si les relations parents-enseignants sont saines et se forgent dans la confiance et le respect. Or, si des réflexions désobligeantes sont confiées à l’enfant, alors un conflit intellectuel va s’installer et sa motivation, son goût de l’effort et son épanouissement peuvent en pâtir.

De même que trop de crédit apporté aux paroles d’un enfant peut nuire aux relations. Un enfant n’appréhende pas les évènements de la même manière qu’un adulte surtout s’il est mis en cause. Le dialogue oral est toujours préférable à des écrits rédigés sous le coup de la colère ou du mécontentement et bien sûr, entre adultes dans un premier temps.

La recherche d’échanges pour une compréhension réciproque favorisera la scolarité des enfants. Le doute et la suspicion n’entraîneront qu’un manque de sérénité chez les enseignantes.

Le conseil d’école prend note de ce climat et réaffirme à l’unanimité sa confiance et son soutien à l’équipe pédagogique et désapprouve le comportement de certains parents.